• Midi Olympique
  • Invitation à rejoindre notre communauté d'amateur de vin sur facebook :
  • Paul Boisset associé de la première heure de Montgros et demi de mêlée d'Aurillac (Pro D2) fait parler de lui dans le Midol
  • Présentation de notre associé Arnaud Marchois
  • Présentation de notre associé Claude Oréja

Rugby, News par Le Rugbynistère

Bouton d'inscription  la newsletter

Présentation d'un décuvage


Pour faire du vin rouge, il faut incorporer dans une cuve la pulpe et la pellicule du raisin où se trouvent les polyphénols et les tannins permettant d’acquérir la couleur, les arômes et la structure du vin. Ensuite, nous laissons macérer pendant un mois environ, période durant laquelle la fermentation alcoolique se fait. Lors de cette fermentation, le gaz carbonique se dégage, séparant ainsi le liquide du solide, appelé « marc de raisin ». Une fois la macération terminée (le temps de macération est jugé par la dégustation), nous procédons au décuvage, c'est-à-dire la séparation du vin et de son marc.
 

1er étape : l’écoulage


Nous séparons le vin de son marc, appelé ainsi « jus de goutte ».
 
phase d'écoulagephase d'écoulage
 
Il ne reste que le marc dans la cuve.      
 
 
2ème étape : le décuvage
 
Nous enlevons le marc de la cuve manuellement. Le faisons tomber dans une caisse à vendange. Puis l'ammenons au pressoir.
 
étape du décuvage
 
nota: De belles auréoles se font sous le tee-shirt à ce moment là…


 

3 ème étape : le pressurage

 
Une fois la cuve vidée de son marc, nous pouvons lancer le pressurage pour récupérer le vin se trouvant dans le marc, appelé « jus de presse ». Le temps de pressurage se définit à la dégustation, dès que l’on sent le vin durcir on stoppe le pressoir.
Les jus de presse sont toujours plus durs en tannins et ont un goût plus végétal (herbe coupée, foin…) par rapport au jus de goutte. De ce fait, ils sont toujours séparés des jus de goutte pour ne pas discréditer leur qualité.


phase de pressurage

Dernière étape : nettoyage


De l’écoulage au nettoyage, un décuvage prend en moyenne 7 heures de travail et pas mal de calories !!!

nettoyage


soleil sur la vigne

Alexandre Durand, votre vigneron